Qu’en est-il de la crise immobilière ?

Qu’en est-il de la crise immobilière ?

Notre économie en crise, les entités bancaires qui hésitent et les prix de l’immobilier ayant repris à un rythme modéré sont quelques des facteurs qui ne se sont pas traduits par une envolée des taux des ménages.

Évolution des prix de l’immobilier en France

Même si au troisième trimestre de l’année dernière l’Insee nous parlait des prix qui auraient augmenté de 1,4 % ainsi que d’une consolidation de la reprise, on ne doit pourtant pas s’attendre à un grand rajustement à la hausse. D’après la FNI, les vendeurs sont revenus à des prix plus abordables et quant à la possibilité d’emprunt, les tarifs vont osciller entre le 3% et le 3,30%, ce qui équivaut à dire qu’ils sont plus attractifs que jamais. Investissement fiable, l’immobilier représente toutefois un bon placement à long terme.

Bien immobilier

Des agences immobilières « low cost » ?

Nouvelles sur le marché, les agences immobilières en ligne low cost sont ici pour bousculer le marché immobilier en France. Il n’y a moins de services mais des différences sur les investissements de ceux des agences traditionnelles. La priorité sur Efficity (www.efficity.com), par exemple, n’est que de remettre le client au centre de la transaction et sur le terrain. Les agences en ligne n’ont fait que couper dans leurs frais et en même temps, leurs commissions sont les plus modérées possibles. Tout cela grâce au fait que la plupart des services offerts ne sont faits que par téléphone ou en ligne, les visites des clients sont fusionnées et toutes les prestations sont personnalisées. Ce faisant, les accédants peuvent eux prévoir que la diminution des frais sera réfléchie sur les frais du bien.

Appartement moderne

Sans aucun doute, ce système révolutionnaire va continuer à gagner encore des points jusqu’à monopoliser la moitié du marché d’ici quelques années.