Poêle à bois : est-ce vraiment rentable ?

Poêle à bois : est-ce vraiment rentable ?

Le poêle à bois est rentable grâce à son prix d’achat et son coût d’utilisation. Le choisir permet aussi de bénéficier d’un crédit d’impôt.

[amazon_carousel widget_type= »SearchAndAdd » width= »700″ height= »300″ title= »Poêles à bois les plus rentables » market_place= »FR » shuffle_products= »False » show_border= »False » keywords= »Poêle à bois » browse_node= » » search_index= »All » /]

Le prix de l’appareil de chauffage au bois

 

Le coût à l’achat

 

Le prix varie selon la marque, la puissance, le type de combustible et le type de raccordement à effectuer. Le prix d’un poêle à bûche dotée d’une technique simple varie entre 1 000 et 8 000 euros selon la gamme. Le modèle à granulé ayant une autonomie plus importante et une alimentation automatique en combustible se situe entre 2 500 et 7 000 euros.

 

Crédit d’impôt sur le chauffage au bois

 

Rentabilité poele à bois
Poêle à bois économe

Pour inciter l’usage du bois, qui est une énergie propre, l’État accorde un crédit d’impôt de 22 à 36 % sur le prix de l’appareil.

 

Le coût à l’utilisation des poêles à bois

 

Parmi les différents types d’énergies pouvant être utilisés, le bois reste le moins cher. Il l’est encore en zone forestière, car le prix du transport est moins élevé. Il est par ailleurs possible de s’en procurer gratuitement chez des particuliers ou dans les terrains publics autorisés.

 

Les bûches sont vendues par stère, avec un coût variant entre 35 et 80 euros tandis que celui des plaquettes est à 25 euros / MAP. Elles sont disponibles sous forme de copeaux. Les granulés ou les pellets coûtent entre 180 à 230 euros la tonne en vrac. La tonne vendue en sac est au prix de 250 à 300 euros.

 

Le prix de revient pour ce matériel est de 0,05 euro du kWh.

 

Le rendement du poêle à bois

 

Le rendement varie d’un modèle à un autre, mais en moyenne, il est de 40 à 95 %. Les matériels présentant un rendement supérieur à 70 % permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt, car ils sont moins polluants.

 

Le rendement du poêle à bois classique est de 40 à 60 %, le plus performant est de 65 à 85 % et le modèle à granulés peut atteindre jusqu’à 85 à 95 %. Il est à noter que la puissance constitue également un critère important. Elle peut varier de 2 à 5 kWh, mais en général, elle se situe entre 6 à 15 kWh.