Ne faîtes plus le porte à porte, optez pour la porte idéale

Ne faîtes plus le porte à porte, optez pour la porte idéale

La porte d’entrée est la vitrine de votre logement. Elle donne le ton et parfait l’esthétisme de ce dernier. A l’heure de choisir, difficile de porter son choix tant les possibilités sont infinies. Pour y voir plus clair, tour d’horizon des différents matériaux possibles et astuces pour que la porte d’entrée puisse allier esthétique et sureté.

Les types de portes

Les portes d’entrée sont classés en trois catégories.

La première rassemble les portes pleines. Plus sécurisante, elles ne laissent pas passer la lumière. Dans ce cas, la porte est basique et plutôt massive. La seconde comprend les portes semi-vitrées. Il s’agit d’un mix entre une porte pleine et une porte vitrée. Elles allient sécurité et luminosité. Les portes vitrées quant à elles constituent la troisième catégorie. Elles apportent clarté dans l’entrée.

Si le choix se porte sur un porte d’entrée en partie ou en totalité en verre, mieux vaut privilégier le verre dépoli – qui laissera entrer la lumière et empêchera les curieux d’épier – ainsi que sur du verre sécurit anti-infraction. Dans tous les cas, les dimensions peuvent être standards ou sur-mesure.

Les matériaux possibles pour une porte d’entrée

Bois, aluminium PVC, composite, autant de matériaux possibles. Tout d’horizon des avantages et inconvénients de chacune d’entre elles.

La porte d’entrée en aluminium

Premier atout, c’est un matériau qui ne rouille pas. La porte d’entrée en alu est à privilégier pour un logement – appartement, maison – situé aux abords du littoral. De plus, elle est peu sujette aux rayures et prend difficilement feu. Le design sobre apporte de la légèreté tout en isolant du bruit et du froid. Il reste néanmoins moins robuste qu’une porte d’entrée en acier.

La porte d’entrée en bois

Le bois offre de l’authenticité, donne du cachet au logement. Robuste, il résiste aux aléas du temps dans la mesure où elle est entretenue de manière régulière. Elle offre une très bonne isolation et du point de vue environnemental est écologique. Qui plus est, pour les adeptes du relooking, elle se repeint très facilement et rapidement au gré de ses envies.

La porte d’entrée en acier

La porte d’entrée qui assure une sécurité parfaite. Elle est idéale comme porte coupe-feu. Néanmoins, son aspect imposant et compact nécessite d’être combiné à un autre matériau pour lui conférer plus de cachet et, la rendre plus isolante dans le cas du bois. La porte étant composé d’un métal, il est déconseillé de l’installer en bord de mer et ce, pour éviter le phénomène de corrosion.

La porte d’entrée en PVC

Le choix idéal pour une isolation thermique optimale, un entretien réduit au minimum. Il est préférable d’opter pour un renforcement métallique afin d’assurer une certaine sécurité et éviter une déformation au fil du temps. C’est la porte d’entrée qui convient au plus grand nombre.

La porte d’entrée en composite

Dernière-née des gammes de portes d’entrée. Elle est une imitation parfaite du bois. Elle assure une isolation thermique et acoustique indéniables. Concernant sa durée de vie, il n’y a pour l’heure pas assez de recul. Néanmoins, c’est un matériau imputrescible qui là encore ne demande que très peu d’entretien.

La porte d’entrée en verre.

C’est idéal pour laisser passer un maximum de luminosité. Point négatif, elle demande un entretien quotidien.

L’isolation par la porte d’entrée

Il est important de prendre en compte l’isolation. Pour les parties en verre, il existe des double-vitrages voire triples vitrages qui offrent une isolation thermique. Pour information, l’isolation thermique est définie grâce au coefficient de transmission thermique Ud exprimé en W/m². Plus la valeur se rapproche de 0 et plus, la porte est isolante. Les portes d’entrée isolantes sont éligibles à un crédit d’impôt pour la transition énergétique sous certaines conditions qu’il est préférable de vérifier avant. Il est également possible d’opter pour l’option isolation phonique renforcée.