Le coût à prévoir pour la création d’une SCI

Le coût à prévoir pour la création d’une SCI

Dans le domaine de l’immobilier, une SCI semble combler toutes les attentes, mais il est important de connaitre le coût avant de se lancer. Ce dernier s’articulera surtout autour des frais de constitution de la structure.

La gestion optimisée des biens immobiliers

Cette Société Civile Immobilière représente une astuce non négligeable pour gérer un patrimoine immobilier avec plusieurs personnes tout en favorisant la transmission à des descendants. Les familles ont tendance à apprécier ce fonctionnement, mais ce ne sont pas les seules. Il est tout de même impératif d’insister sur le fait qu’une SCI n’a pas un objectif commercial dans la plupart des cas, le but premier consiste à gérer un patrimoine.

Un coût différent à cause de l’accompagnement d’un avocat

Quatre domaines sont à prendre en compte pour le coût, le premier est dédié à la rédaction des statuts. Il est relativement difficile de fournir un prix universel, il aura tendance à varier selon les prestations fournies par les avocats. Cela peut toutefois tourner autour de plusieurs centaines d’euros. Le montant a la capacité d’être réduit si le créateur de la SCI effectue l’ensemble des démarches sans avoir recours à un homme de loi. Par conséquent, l’enregistrement auprès du Centre des finances publiques ne sera pas facturé.

Au minimum 250 euros pour une SCI

Le troisième poste de dépenses est dédié à la publication d’une annonce légale. Il est judicieux de pencher sur un tarif de 150 euros en moyenne. Il sera surtout impacté par la renommée du site. Enfin, les formalités auprès du CFE ne sont pas gratuites, il faudra généralement débourser aux alentours de 100 euros. Sans l’intervention d’un avocat, créer une SCI demande un coût de 250 euros, mais, avec un prestataire extérieur, il sera possible d’atteindre près de 1000 euros. Cela dépendra surtout des honoraires de ce professionnel.