La période semble propice pour investir dans l’immobilier

La période semble propice pour investir dans l’immobilier

Si vous avez un projet, il serait peut-être judicieux d’étudier le marché le plus possible afin d’identifier la meilleure offre. Le premier semestre 2016 a été particulièrement attractif, les Français sont donc invités à acheter un bien immobilier.

Une chute non négligeable de 5% du côté de Mulhouse

Que ce soit dans l’ancien ou le neuf, les transactions ne cessent de prendre de l’ampleur. Cette année a marqué un véritable tournant, car la hausse est référencée dans toutes les régions. En parallèle, les taux d’emprunts sont nettement inférieurs à ceux identifiés au cours des précédentes années. Cela a donc redonné le sourire aux investisseurs qui ont largement perdu du pouvoir d’achat avec la fameuse crise de 2008. De nouvelles données montrent que des baisses de prix concernent plusieurs villes. Par exemple, à Orléans, la chute est de 1.7% contre 2.9% à Besançon ou encore 5% à Mulhouse.

Une situation intéressante pour investir de l’argent

Certes, certaines communes affichent des augmentations, c’est par exemple le cas de Paris avec 1.6% contre 1.8% du côté de Reims. Montpellier est également au cœur d’une hausse qui est de l’ordre de 1.5% contre 0.5% pour Aix-en-Provence. Il est de ce fait judicieux de se focaliser le plus possible sur le marché afin d’identifier la meilleure offre, mais des villes sont particulièrement dynamiques. L’achat d’un appartement sera donc clairement bénéfique pour le futur surtout lorsque l'on s'attarde sur les dispositifs déployés par le gouvernement. Avec la défiscalisation, il tente d’attirer les investisseurs tout en comblant cette demande qui est beaucoup plus forte que l’offre.

En effet, des zones sont face à une pénurie qui dure déjà depuis de nombreux mois. Les habitants n’arrivent pas à mettre le doigt sur une location ou une vente à cause d’un marché saturé.

Depuis 6 ans, les taux n’ont jamais été aussi attractifs

Pour inciter les contribuables à construire des habitations, l’État a dégainé une série de mesures avec par exemple la Loi Pinel dont une version est disponible du côté des DOM-TOM. L’avantage est certain grâce à une réduction d’impôt non négligeable. Cela permet d’agrémenter le quotidien tout en participant à l’essor de ce marché. Dans tous les cas, la situation est propice aux investissements dans l’immobilier, car les coûts diminuent alors que les taux d’emprunts n’ont jamais été aussi bas. Par conséquent, ce contexte n’avait pas été enregistré depuis pratiquement six années.