Gagner quelques millièmes grâce aux pneus racing

Gagner quelques millièmes grâce aux pneus racing

La pôle position n’est plus loin. Quelques millièmes à gagner pour partir en tête demain après-midi. Les réglages des amortisseurs semblent optimisés au maximum. Impossible de gagner du temps sur ce point.

L’aileron arrière semble également donner une pleine satisfaction dans cette position. Le réglage de l’électronique ne nous fera pas gagner les précieux millièmes qu’il nous manque.

Comment améliorer le temps au tour ?

Que faire ? Profiter de la pause du midi pour aller voir les autres écuries pour tenter de récupérer des informations stratégiques ? Mike, le chef-mécanicien se charge de cette tâche. Un petit peu d’espionnage ne fait pas de mal.

Quelques mètres plus loin, le team qui est en pôle provisoire. La seule différence notable au premier coup d’oeil concerne les pneumatiques. Équipée de pneus de compétition Toyo R888, celle-ci semble obtenir l’avantage de ce point de vue là.

Mike retourne rapidement au stand et demande à l’un de ses mécaniciens s’il peut se rendre au camion de la marque Toyo pour essayer d’obtenir un train de pneus pour les essais qui ont lieu dans 2 heures.

Des pneus racing impressionnants

Après une discussion constructive, le mécanicien revient pour chercher un chariot pour transporter les pneus jusqu’au stand. Quelques minutes plus tard, les mécaniciens montent les pneus sur les jantes et les installent sur la voiture. Dans 10 minutes, les voitures vont s’élancer pour la séance d’essai officielle.

Le feu passe au vert, les voitures s’élancent sous un beau soleil. Après 3 tours, les quelques millièmes manquants sont glanés et la pôle position est là. L’importance de ce pneu de course a eu effet sur le temps réalisé.