Pourquoi faire un rachat de pret à la consommation

Pourquoi faire un rachat de pret à la consommation

À moins de faire partie des heureux privilégiés membres du très fermé club de la plus haute tranche marginale d’imposition, tout le monde doit au moins acheter sa voiture à l’aide d’un crédit auto plus ou moins long selon ses moyens et ses goûts pour la belle carrosserie.

Bonne nouvelle, il est possible de faire racheter un prêt voiture sans nécessairement avoir besoin de regrouper par la même occasion un emprunt immobilier, même si cette opération permet d’obtenir un taux plus intéressant.

Le crédit à la consommation

Au même titre que l’on peut acheter une machine à laver moins cher ce mois-ci qu’auparavant parce que les aléas de la production industrielle font que le revendeur peut se permettre ou justement ne peut pas se passer de faire des promotions, un prêt conso s’obtient à un taux différent d’un mois à l’autre.

Si en consommateur avisé vous êtes à l’affût des promotions des différentes grandes surfaces en électroménager, vous devriez faire de même en ce qui concerne les banques et sociétés de crédit, car certaines vivent du rachat de credit.

Pourquoi aurais-je un taux meilleur cette fois-ci ?

La plupart du temps la souscription d’un crédit à la consommation fait suite à un achat impulsif, on entre dans une grande surface et tout d’un coup on voit que cette superbe grande télé écran plat est en promotion avec- 20 %, et donc à la portée de notre budget. Une bonne surprise n’arrivant jamais seule, le magasin héberge justement les conseillers d’une société de crédit qui vous aideront à acheter la chaîne hi-fi qui va avec.

Et pour cela vous n’aurez qu’à montrer des relevés de comptes bancaires qu’il vous suffit de télécharger depuis leur propre connexion Internet afin d’obtenir un prêt conso. Le revers de la médaille est qu’une telle facilité d’accès au financement se paye, car en vous octroyant un crédit à la consommation aussi rapidement et avec si peu de vérifications quant à votre solvabilité, le prêteur prend un risque qu’il compense par un taux élevé.

Quand un prêt conso est accordé et accepté à tête reposée

Le procédé prend plus de temps car on doit monter un dossier comprenant une copie de votre contrat de travail, entre 3 et 6 mois de relevés bancaires, la copie de votre contrat d’union matrimoniale ainsi qu’une description des biens de consommation désirés.

Il s’agit d’un exemple, chaque établissement financier ayant sa propre politique interne mais il est raisonnable de s’attendre à devoir montrer un certain nombre de documents afin d’appuyer votre crédibilité en tant qu’emprunteur.

Le principe est donc d’étudier bien plus en profondeur votre capacité de remboursement, ce qui débouchera sur un taux d’intérêt moins élevé que celui que vous obtenez dans une grande surface, or il se passe la même chose lorsque vous demandez le rachat des crédits à la consommation que vous avez souscrit sur place auprès du vendeur, le repreneur va prendre tout son temps pour étudier votre cas.

Les pénalités de remboursement du rachat de prêt conso

Il n’y a pas d’indemnité de remboursement anticipé sur un crédit à la consommation d’un montant qui n’excède pas 75 000€ à partir du moment où l’emprunteur rembourse moins de 10 000 € par anticipation au cours d’une période de 12 mois. En clair, vous pouvez parfaitement faire reprendre pour 9999 € de prêts conso par an sans avoir à payer de pénalités. Au dessus de ce seuil, le prêteur peut exiger 1% s’il reste plus d’un an et 0,5% si la durée restante est inférieure.

À l’inverse, l’établissement financier vous ayant accordé ces crédits a le droit de refuser un remboursement anticipé si son montant est inférieur à 3 fois celui de votre prochaine échéance. Si par exemple vos mensualités sont de 400 €, votre remboursement anticipé doit être supérieur à 3 fois ce montant, soit plus de 1200 €.

rachat credit conso

La recherche d’un rachat de crédit à la consommation

L’emprunteur a le choix entre faire le tour de la concurrence ou mandater un courtier en rachat de credits (IOBSP)  pour le faire à sa place, ce qui débouche toujours sur une économie de temps et d’argent. Le courtier va donc contacter les établissements financiers, parmi ses mandants bancaires, qu’il estime les plus intéressés par votre demande, et leur proposer de reprendre vos prêts conso. Il fera ainsi jouer la concurrence à votre profit.

Ils vont lui remettre des offres qu’ils seront tenus de respecter pendant les 15 jours ouvrables suivant, vous aurez donc le temps d’en choisir une à tête reposée et bien entendue de solliciter les conseils de votre courtier.

Une fois que votre choix se sera porté sur une offre en particulier, votre courtier fera le nécessaire auprès  votre nouveau créancier pour la mise en place du refinancement. Ce dernier contactera vos actuels créanciers pour leur payer vos dettes en totalité. Il s’agit donc effectivement d’un remboursement anticipé de chaque prêt, sujet ou non à des pénalités comme décrites au chapitre ci-dessus.

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à rembourser ce nouveau créancier sans défaut, mais avec des mensualités bien inférieures à celles que vous payez auparavant en contrepartie d’un allongement de la durée de remboursement plus ou moins important selon la réduction voulue.